25 avril 2006

[CHIENS ECRASÉS] L'université évacuée

Non, ce ne sont pas les manifestants contre le CNE qui ont pris d'assaut l'université. Non, ce n'était pas un attentat terroriste en plein coeur de la ville nouvelle... Mais un incident tout simple, aux complications que je ne suis pas en mesure de saisir entièrement.
Si ce n'est que le courant a été coupé dans tous les bâtiments vers 10h30. Puis la Bibliothèque a été fermée pour la journée. Enfin, vers 14h tous les bâtiments ont été évacués.
Apparemment un incident dans un transformateur EDF attenant à la fac. Des bruits circulent aussi d'un départ de feu à la BU (liés ou non, je ne le sais pas)...

Mouais. A la relecture, je vois que je ne suis pas fait pour le journalisme.
S'il y a des "témoins" merci de commenter.

5 commentaires:

Nico a dit…

Des témoins, tu en cherches, je peux t'en donner par centaines... Tu n'as qu'à rencontrer tous ceux qui cherchaient à travailler hier et tu les verras. Je ne te parle pas des feignasses qui hibernent à la fac et qui se secouent le cul pour aller gueuler contre tout ce qui pourait faire bouger les choses... Ainsi soit-il !!!

Enfin, relecture ou pas, ça fait depuis le temps que je lis ton site que je me rends bien compte que tu n'étais pas fait pour le journalisme... Bien que je te soupçonne d'être étudiant en journalisme, en effet, hormis coucher avec la meneuse du groupe Unef à la fac, je ne vois pas très bien qu'elles sont tes motivations pour suivre à ce point la vie de la fac.

P.S : tu pourrais très bien travailler pour voici, ici Paris ou l'humanité, comme ça, au lieu de lire tes conneries, je me torcherai avec...

Damien a dit…

Dois-je supprimer? Je ne pense pas, parce que je me ferais taxer de censure et autres joyeusetés. D'ailleurs, je vais le laisser pour montrer à quel point certains ne réfléchissent qu'avec le bout des doigts.

Un écrit, même sur internet, ça se conserve, et cela laisse même plus que quelques lignes de textes, mais aussi quelques informations importantes : La date et l'heure à laquelle tu as posté, ton adresse IP, mais aussi ton fournisseur d'accès (et accessoirement, le relais ADSL, celui de Vélizy), sous quel système ton ordinateur tourne (XP), ton navigateur (IE 6.0 ou Firefox 1.5) et même ta résolution si j'en ai envie! Ce genre de données peut servir de preuves si je le souhaite (ce que ne ferai pas il n'y a rien de licencieux ici, mis à part ton deuxième paragraphe). Donc fais attention quand tu te balades sur internet, surtout pour poster ce genre de choses!

Maintenant que cela est cmis au point, je vais tenter de répondre poliment à ton commentaire fielleux.
1) je ne suis pas étudiant en journalisme, ce n'est pas ma vocation première.
2) Au cas où tu l'aurais oublié, ceci est un blog, dont le contenu n'engage que son auteur, c'est son point de vue, il n'est marqué nulle part que les contributeurs de ce blog s'érigent en tant que reporters de ce qui se passe à Saint Quentin en Yvelines. Si j'ai fait ce blog, c'est pour parler plus librement de l'actualité de la fac et j'en ai fait, avec l'aide des autres contributeurs un espace de réflexion durant la crise du CPE qui ne dépendait pas du comité de grève.
3) Elodie qui est certes militante à l'Unef n'en est pas la meneuse loin de là, et je ne m'arrête pas à ce genre de considérations malsaines. Elodie, avant d'être syndicaliste, ce qui la regarde, est une personne, qui mérite autant que toi ou moi le respect. Je pourrais répondre une méchanceté aussi basse que ce que tu viens de poster sur tes opinions politiques, je ne le ferai pas, c'est trop puéril. Le chien aboie, la caravane passe et l'ignore superbement.
4) Pour ce qui est de Voici et Ici Paris, t'inquiètes, nous serons deux! L'Huma? Ils font leur journal dans leur coin, moi c'est plutôt Libé et le Monde.

En espérant que cette mise au point te suffira, et que la majorité des autres internautes fera preuve de plus de discernement.
Bon courage donc, et la prochaine fois, réfléchis à deux fois avant de cliquer sur "Envoyer".

Anonyme a dit…

Comme il est facile de dénigrer, surtout sous couvert d'un pseudo.

Comme il est facile de faire le "cake" en parlant de Voici ou Ici Paris, en montrant du doigt et de façon irrespectueuse la vie privée de "l'auteur".

Tout ceci n'est que jalousie. Damien tu n'aurais même pas dû te donner la peine d'y répondre.

Un lâche reste un lâche.

Damien, bonne continuation pour ton blog.

Lucas a dit…

Et bien Nico, je dois dire que tu fais honneur à la réputation qui est la tienne, je savais bien des choses sur toi, grâce à la rumeur, mais de là à imaginer que tu irais si loin, laisse moi te dire que je trouve ça assez ulcérant. Reste sur le blog de l'UNI, et même, je dois bien te dire que je regrette assez amèrement d'avoir évoquer devant certains de mes copins qui te comptent pparmi leurs connaissances de l'existance. Bien que je ne sache pas précisément qui tu es, j'en ai une vague idée, mais ne t'inquiète pas, ça ne restera pas impuni très longtemps, je te retrouverai, je sais où tu es et ce que tu fais.

Bie que je ne sois pas toujours d'accord avec tout ce que pense l'équipe de contributeurs, j'ai la politesse d'argumenter, de faire valoir mes opinions sans insulter qui que ce soit, cette attitude n'est pas digne d'un étudiant ni même d'un lycéen, si tu veux être considéré comme étant digne des étudiants, je t'enjoins extrêmement à publier ici même un commentaire dans lequel tu présenteras tes excuses tant à Damien qu'à Elodie.

Damien a dit…

Justement, l'avantage des contributeurs multiples, c'est qu'il donne plusieurs points de vue différents (parfois contradictoires mais c'est plus ou moins le but), sur un sujet qui peut donner lieu à des "dérapages" de ce genre (l'attaque gratuite, c'est le classique, notre classe politique la manie à longueur de temps, qu'elle se retrouve ici n'est guère surprenant).

Sinon Lucas, pas besoin de jouer au vengeur masqué ;) , on ne va pas déclencher une baston pour quelques kilo-octets!