20 mars 2006

[GREVE] Lundi 20 mars, AG... le mouvement s'essouffle

Que dire de la pitoyable AG, qui s’est tenue aujourd’hui dans notre FAC. Pas grand-chose pour le débat qui nous anime en ce moment mais hélas énormément de reproches à faire.

Commençons par la très faible mobilisation ! Si on pouvait être satisfait du nombre raisonnable d’étudiants aux deux dernières AG, la dernière ne devait regrouper à peine la moitié de l’amphi et encore…. Le débat qui était parti sur de bonnes bases a vite dégénéré en règlement de compte entre les différents partis politiques. Le souci d’impartialité que réclament certains n’a été que très peu respecté. Et que dire de l’intervention de certains sur des sujets qui n’avaient strictement rien à voir avec le CPE. Mon principal reproche porte sur deux personnes qui se sont laissé emporter par leurs idéaux : parlant de la mondialisation et jusqu'à investir la mairie de Versailles. N’oublions pas qu’une telle action entraînerait sans aucun doute des heurts, ce qui n’est pas la ligne de conduite décrétée par nos représentants étudiants, ni la bonne méthode à employer. De plus, je ne pense pas que les étudiants veulent en arriver à l’affrontement (du moins pas encore).

Il y a eu tout de même quelques points positifs. Notamment un dialogue plus poussé, argumenté et enfin du « pour » et du « contre », bien que le débat fut une nouvelle fois houleux, la libre parole difficile et l’agressivité toujours plus présente (toujours venant des mêmes, hélas).

La grève a été reconduite, mais on peut s’interroger sur la légitimité d’un tel vote devant la faible mobilisation des étudiants de notre université. Je retiens les paroles d’un étudiant qui, sortant de l’AG, affirmait que seules certaines associations étudiantes étaient en grève… pas les étudiants. Dommage, car la mobilisation prenait forme et les négociations tant espérées s’éloignent de nouveau.

Le gouvernement attend patiemment que le conflit s’essouffle… il a raison notre université donne l’exemple…

Toujours pour la renégociation d’un nouveau projet… mais heureusement pour notre FAC que la mobilisation ne décrois pas dans les autres universités et lycées.

Hack de Damien, again, pour la mise en forme et le style. Raah, Max, tu m'as fauché mon titre pour mon compte rendu que je n'ai pas fini!

11 commentaires:

Anonyme a dit…

C clair que le mouvement s'éssoufle! moi je dis que le vote pour la grève est ilégal et bien que pour la grève jai voté contre par esprit contestataire! Pour moi c simple, soit on est tous pour (une grande majorité) soit on est contre la grève!

Anonyme a dit…

Font chier lunef...il se foutent de notre gueule! hier y sont même pas allé négocier avec villepin!!!!!!!!! y sont vraiment lamentable

Max a dit…

Salut à toi utilisateur anonyme. En effet l’UNEF a refusé l’invitation du gouvernement. Un article et une réflexion sont en cour sur ce sujet. Je respecte énormément les différents avis de chacun mais je ne pense pas qu’insulter l’UNEF soit une bonne chose même si leurs actions sont parfois sujettes à des interrogations et à l’incompréhension de pas mal d’étudiants.

dsl Damien mais je ne me rappel plus comment faire des italiques!

Anonyme a dit…

Ki c ki écri sa? t qu1 abruti ma parole, le move est dans la marche et on va renverser le gouvernement villepin sarkosy! g t a l'ag et lamphi était plein!!! mais ma parole tu déconne grave. bien sur c le patronat quya dérrière et oui il faut occuper la mairie de versailles! elle est de droite!!! donc elle est contre nous!!! jsuis sur t pas de luvsq tu la connais meme pas notre faq! vive la grève et vive lunef qui elle fait avancé le déba

Anonyme a dit…

A monsieur l'utilisateur anonyme de 10h48 :
Déjà pour commencer si les mots pouvaient être écrits correctement ça faciliterait la lecture. Ensuite, tu veux occuper la mairie de Versailles, grand bien te fasse, mais à part faire chier le monde et se mettre les gens à dos ça va mener à quoi? Et quand tu dis "vive l'unef qui fait avancer le débat", ça me fait quand même doucement sourire. Sur ce hein...

Anonyme a dit…

Il est évident que dire que l'Unef fait avancer le débat est une abération complète. En effet, pour avancer un débat il faut dialoguer, ce que l'Unef ne fait pas alors que c'est ce qu'elle reprochait d'ailleurs au gouvernement. De plus, je ne crois pas qu'il faille les remercier pour avoir fait ca, car ce n'est pas ce que la majorité des étudiants aurait voulu ( sans compter les autres syndicats, comme la confédération étudiante, qui eux sont assez intelligents pour faire des compromis car c'est la seule chose qui permet d'avancer dans n'importe quel domaine entre deux entités opposées).

Damien a dit…

Rogntudjiuuu on se calme ici!
Les commentaires sur ce blog restent libres et n'engagent que vous, mais si les insultes commencent à fuser (comme on en entend parfois en AG), je me verrais contraint d'activer la modération des commentaires avant affichage.

Pour le reste, utilisateur anonyme de 11h48, Max fait partie de l'UVSQ et il était présent lors de cette AG! Pour en savoir plus, attendez la publication du compte rendu, que je tente comme les deux précédents de faire le plus exhaustif possible. En attendant, merci de rester courtois sur les commentaires et si possible d'écrire en français, pas en SMS. Merci.

Maintenant, je vais prendre mon calmant!

Anonyme a dit…

mais c bon! j'écris comme jveux c la liberté dexpression! daccord max il est de notre faq mais c pas possible quil été a l'ag du lundi. kan jvoi le dernier article de damiens ça se voit trop que lautre il était pa là! ct trop animé, yavait ambiance et tout et tout. jsuis completement pas daccord avec ski met sur lunef, heuresment quya lunef qui fait quequechose sinon l'uny y srais devant et tout et tout...jsuis contre les fachau raciste moi!!!

Damien a dit…

Si il était là, il était même à côté d'Elodie (et là où je peux le prouver, c'est que j'ai une photo! :D)
Si Max a eu un avis totalement différent du mien, cela ne regarde que lui, et ce qu'il publie ici est son interprétation de l'évènement. Et ainsi, il fait fonctionner à plein la fameuse liberté d'expression.
Juste pour l'écriture, c'est juste pour que tout le monde puisse lire rapidement sans tenter de décoder, un petit effort n'est pas trop difficile. ;)

aurel a dit…

Si l'UNEF n'a pas été négocier, c'est que le préalable a toute négociation est le retrait du CPE.
Nous avons les moyens de gagner, et on va pas se faire entuber en allant discuter, alors que Villepin répète qu'il refuse de suspendre son CPE.

Max a dit…

Aujourd'hui la situation est loin d'être aussi facile que tu le dis. Certes la mobilisation doit rester en marche mais pas au point de tout casser et tout paraliyser. beaucoup de jeunes et d'étudiants et celon certaines sources passées à la radio et aux journaux dernièrement montrent un réel malaise entre ceux que veulent les associations étudiantes et les étudiants eux-mêmes. Comme il a été écrit dernièrement tout le monde campe sur ses positions aussi ne serait-il pas plus intelligent d'essayer d'avancer dans le débat. Je crains hélas que cette fois les étudiants n'auront pas le dernier mot par la force! car si les étudiants ont changé depuis 68 (certains dans leurs rêves les plus fous imaginent une fin en hapotéose où tout le monde aurait ses examens!) la police aussi a changé et on a vu que hélas ils avaient le dessus dans les affrontements! Entre ce que veut l'unef et ceux que veulent la grande majorité des étudiants (travailler dans la sérénité et la stabilité avec il est vrai un projet mieux adapté pour l'avenir)il y a une grosse différente! Soyons clair l'unef (tout comme ses buts) et les étudiants dans l'ensemble sont deux choses bien différentes.